Pourquoi la Saucisse Volante ?


Trouver de la bonne charcuterie, en général, mais à Paris en particulier, c’est :

  • Cher ! 
    • « 8€ pour 2 tranches de salami industriel, vous me prenez pour un jambon pour payer si cher? Ce tarif est irrationnel.  »

  • Compliqué ! 
    • « Je ne sais pas où est le boucher de mon quartier, et en plus il est fermé quand je sors du taf. Le saucisson de la supérette ça va bien un moment, mais quand même…et puis j’y connais rien aux Terroirs, pour moi c’est du chinois. Tiens donc, depuis quand y-a-t-il du porc allemand dans les saucissons savoyards !?»

Et de plus…

  • Le vrai goût se perd !
    • Par l’uniformisation des pratiques de production et le recours exagéré aux produits industriel (c’est bien pratique parfois, mais quand même de la à acheter de la vinaigrette en bouteille…) , la culture de goût de l’urbain se réduit comme peau de chagrin. Sans référentiel de goût bien établi, la découverte gastronomique se résume à un roadtrip sur autoroute, triste et sans saveur, sans surprise. Le vrai choc et le fade devient habitude, sur-adapté à un environnement peu varié.

Pour tout ça, on a décidé de se regrouper (Association) et d’aller chercher la bonne charcuterie nous-mêmes, ou qu’elle soit, en France et partout ailleurs (Internationale), et ramenons notre collecte à bon port (Volante).

Voilà, c’est ainsi que quelque part entre Noël et le Nouvel An 2014 l’Association Internationale de la Saucisse Volante ou AISV – on dit “Aïe Esse Vé” – est née. 

Mais ce n’est réellement qu’en 2015 que la Saucisse a pris sont envol, avec plus de 30 membres a son actif !

Sur nos premières constatations, s’est fondée la mission de la Saucisse Volante en 4 points : Voyager, Déguster, Éduquer, Promouvoir

Le Concept de la Saucisse Volante

Pour en savoir plus, voilà le Manifeste de la Saucisse Volante